Les prestations de la CNAV

A qui s’adressent ces prestations?

La caisse nationale d »assurance vieillesse ou les caisses de retraite complementaires prennent en charge un certain pourcentage des frais occasionnes par le maintien a domicile d’une personne agee. Attention, ces aides individuelles ne sont pas cumulable avec l’APA ni avec l’allocation compensatrice pour tierce personne. Ces prestations concernent les retraites de Groupe GIR 5 ou 6, c’est a dire les personnes agees les moins dependantes.
A savoir : La personne agee qui recoit une subvention de la CNAV pour regler les frais de son maintien a domicile, doit verser une participation calculee en fonction de ses revenus et selon un bareme preetabli. Lire la suite

En savoir plus sur la curatelle et la tutelle protégeant les personnes âgées en maison de retraite

Comment choisir la mesure de protection juridique la plus adaptée à la personne âgée à votre charge ?  Tutelle ou curatelle, quelles sont les différences ?

La tutelle est une mesure de protection plus sévère que la curatelle. Le tuteur a tout pouvoir, il remplace la personne âgée hebergée en maison de retraite et prend les décisions à sa place. Par contre, une personne âgée sous curatelle est consultée par son curateur lors des prises de décisions. La curatelle ne peut bien évidemment pas être appliquée à un sujet ayant perdu ses facultés mentales.
Une personne âgée sous curatelle, gardera le contrôle de ses affaires car elle sera souvent consultée. Elle restera néanmoins protégée puisque conseillée par son curateur lors des décisions importantes. Lire la suite

Les protections juridiques au secours des personnes âgées en maison de retraite

Malheureusement, la vieillesse, la maladie ou bien le handicap, provoquent l’altération des facultés mentales de certaines personnes âgées. Elles n’ont plus la force de faire des démarches administratives ou bien ne sont plus assez lucides pour être capables de prendre des décisions d’importance. Dans certains cas, la personne âgée est lucide mais étant diminuée par la maladie, elle ne peut plus communiquer. Pour pallier à cet état de fait et empêcher les décisions préjudiciables aux intérêts de la personne âgée, il existe plusieurs mesures de protection juridique. Lire la suite

Comment est calculé le montant de l’APA ?

L’APA ou allocation personnalisée d’autonomie est une aide qui peut être attribuée à toutes les personnes âgées. Son montant sera proportionnel à leur niveau de dépendance. Attention, une fois qu’un plan d’aide personnalisé a été approuvé, l’APA sera versée mais les personnes âgées devront également participer aux frais. Leur participation paie ce qui s’appelle le ticket modérateur. Toutes les personnes âgées ont l’obligation de le payer excepté celles qui ont des revenus mensuels inférieurs à 695,36 € Lire la suite

L’aide de la famille

Dans le cas ou une personne âgée ne dispose pas de revenus suffisants ni d’assez d’économies pour financer son séjour en maison de retraite, c’est en priorité à sa famille de l’aider. En premier lieu, c’est le conjoint de la personne âgée qui est légalement tenu de l’aider en vertu de la loi du devoir de contribution aux charges du ménage.
Si la personne âgée n’a pas de conjoint pouvant prendre son financement en charge, le devoir incombe alors à sa famille. Enfants, petits enfants et même arrière petits-enfants sont concernés par cette loi et dans certains cas, également le gendre et la belle-fille. Lire la suite

Les cas de litiges liés à l’attribution de l’APA

L’APA étant une aide attribuée selon différents critères, son attribution peut être révisée, voire même refusée. Par exemple, dans le cas où le bénéficiaire ne paye pas la part du ticket modérateur qui reste à sa charge ou dans le cas où les sommes investies pour assurer le maintien à domicile d’une personne âgée ne sont pas justifiées.
Attention, il existe aussi d’autres cas dans lesquels le versement de l’APA peut être refusé. Par exemple, au moment de la demande d’APA, un plan d’aide est établi par une équipe médico-sociale qui vient faire une évaluation à domicile. Si cette équipe fait un rapport négatif, la personne âgée ne pourra pas recevoir l’APA. De même, si la personne âgée ne se plie pas aux conditions du plan d’aide, l’APA lui sera retirée. D’autre part, s’il est prouvé que la personne effectuant les services d’aide à domicile, provoque des préjudices physiques ou moraux au bénéficiaire, l’attribution de l’APA sera annulée. Lire la suite

Les aides allouées par les caisses de retraite complémentaires et les mutuelles

L’aide des caisses de retraite

Les caisses de retraite peuvent également aider à la prise en charge des frais d’hébergement des personnes âgées démunies, en maison de retraite. Dans la plupart des cas, elles versent des allocations complémentaires à celle de la CNAV, pour aider au financement d’un maintien à domicile. Certaines caisses de retraite comme les caisses agricoles, les caisses de retraite de l’éducation nationale, la caisse de retraite de la SNCF etc.… allouent également à leurs bénéficiaires, une subvention sur la base du tarif horaire CNAV. Il existe également un certain type de mutuelles qui, en cas d’accident, peuvent accorder une aide ponctuelle. Lire la suite

L’Obligation alimentaire peut aider à payer le sejour en maison de retraite

De quoi s’agit-il?

Il s’agit d’une aide que les descendants d’une personne âgée ont l’obligation de verser dans le cas où celle-ci n’a pas les ressources nécessaires pour payer les frais de son hébergement en maison de retraite. En effet, la loi oblige les relations familiales de la personne âgée dans le besoin, à assurer le paiement des frais liés à sa dépendance. La loi leur conférant l’obligation morale de subvenir aux besoins de leurs conjoints et de leurs ainés. Lire la suite

L’APA à domicile

Peut-on financer un maintien à domicile avec l’APA?

Oui, L’allocation personnalisée d’autonomie peut permettre de financer le maintien à domicile d’une personne âgée dépendante. Elle peut financer des services d’aide à domicile, des travaux d’adaptation du logement de la personne âgée dépendante ou bien son séjour en maison de retraite. Lire la suite

L’ Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Qu’est-ce que l’APA ?

Votée en 2001, l’Allocation personnalisée d’autonomie, désignée généralement par l’abréviation APA est la plus connue des subventions allouées aux personnes âgées en état de dépendance. Il s’agit d’une prestation en nature que le département peut verser soit au bénéficiaire soit directement à la maison de retraite sélectionnée par ce dernier. Pour en bénéficier, la personne âgée doit résider en France ou y séjourner de façon régulière.
A savoir: l’APA n’est allouée au bénéficiaire que pour une durée définie et peut être réévaluée. Lire la suite

L’Aide sociale au secours des personnes âgées démunies :

A qui s’adresse l’aide sociale?

L’aide sociale à l’hébergement est une subvention allouée aux personnes âgées qui n’ont pas les moyens de financer leur séjour en maison de retraite. Pour pouvoir bénéficier de cette allocation, il faut être âgé de plus de 65 ans ou de plus de 60 ans si la personne ne peut plus travailler et bien sûr, résider en France. Il faut également justifier d’un manque de ressources financières. Attention, si le demandeur a des descendants, ils seront considérés comme des obligés alimentaires et contraints, dans la mesure de leurs possibilités, à participer aux frais d’hébergement en maison de retraite. Lire la suite

La maison de retraite, combien ça coute ?

Les frais d’hébergement en maison de retraite

Lorsque vous prendrez la décision de mettre fin au maintien à domicile, vous serez confrontés à l’étape de la recherche d’une maison de retraite adaptée à votre proche et à son budget. En effet, entrer en maison de retraite aujourd’hui peut coûter entre 1200 et 4000 euros de frais d’hébergement selon la maison de retraite sélectionnée. Lire la suite